La comptabilisation d’un avoir à établir intervient en fin d’exercice. Il s’agit d’une écriture comptable de clôture des comptes aussi appelé écriture de cut off. Quand et comment comptabiliser un avoir à établir ? Nous vous expliquons tout !

Quand comptabiliser un avoir à établir ?

Nous allons évoqué ci-dessus, la comptabilisation d’un avoir à établir se fait lors de la clôture des comptes. Le but de cette écriture comptable se fait en vertu de principes comptables, notamment les principes de séparations des exercices et d’image fidèle des comptes.

En effet, le principe de séparation des exercices consiste à comptabiliser chaque opération sur l’exercice comptable qui le concerne.

Par exemple, au cours de l’exercice vous avez livré de la marchandise qui a été endommagé lors de la livraison. De ce fait, un avoir doit être adressé au client. A la date de clôture l’avoir n’a toujours pas été établi. La facture d’avoir a été réalisé sur l’exercice comptable suivant. Cette opération ne concerne en réalité pas l’exercice suivant mais l’exercice N. C’est pourquoi on procède dans ce cas à la comptabilisation d’un avoir à établir. Cette écriture va avoir pour but d’enregistrer comptablement l’avoir sur N et d’annuler la comptabilisation de l’avoir effectuée sur N+1.

Comptabilisation d’un avoir à établir : comment faire ?

L’établissement d’un avoir revient à annuler ou diminuer le montant d’une vente réaliser. C’est pourquoi l’écriture comptable d’un avoir revient à inverser la comptabilisation d’une vente classique. L’écriture comptable d’un avoir à établir est très proche de la comptabilisation d’un simple avoir. En effet voici comment comptabiliser un avoir à établir à la date de clôture des comptes :

  • Débit du compte de produit correspondant. Exemple le compte 707 pour un avoir à établir concernant des marchandises. Le montant HT est à indiquer dans ce compte de produit.
  • Débit du compte 44587 « TVA à régulariser sur avoir à établir » pour le montant de la TVA
  • Crédit du compte 4197 « Avoir à établir » pour le montant TTC

Pour annuler l’enregistrement comptable d’un avoir qui concerne l’exercice N, en début d’exercice N+1 il est nécessaire d’extourner l’écriture comptabilisée en fin d’exercice N :

  • Crédit du compte 7
  • Crédit du compte 44587
  • Débit du compte 4197

La comptabilisation des factures se fait bien souvent à la date de facturation. Si comme nous l’avons expliqué la facture d’avoir a été éditée à une date postérieure à l’exercice N (alors quelle concerne cet exercice), l’avoir sera enregistré à cette date. Cependant nous avons déjà débité le compte de produit pour le montant de l’avoir en N, en créditant le compte de produit l’extourne ci-dessus va venir annuler la comptabilisation de l’avoir enregistré à la date de facturation sur N+1.