Marchandise manquante, endommagée ou encore ne correspondant pas aux attentes du client, différentes raisons peuvent expliquer la présence d’une facture d’avoir. Nous allons ici vous expliquer en détail la comptabilisation d’une facture d’avoir fournisseur ou client.

Comptabilisation d’un avoir fournisseur

L’avoir peut porter sur une charge ou bien une immobilisation. À savoir qu’une immobilisation correspond à un actif censé procurer des avantages économiques sur plusieurs années.

Comptabilisation d’un avoir portant sur une charge

Lors de l’achat du bien, on constate une charge. Seulement du fait de l’avoir une partie de cet achat ne vas pas être réglé par le client. Le client ne supporte donc plus totalement la charge qui a été précédemment comptabilisée.

Il faut donc extourner (annuler comptablement) une partie de la charge. Pour cela on enregistre l’écriture comptable suivante :

  • Crédit du compte 6.. (fonction de la charge concernée par l’avoir)
  • Crédit du compte 44566 « Tva déductible sur autres biens et services »
  • Débit du compte 401 « fournisseur »

Comptabilisation d’un avoir portant sur une immobilisation

Lorsque l’avoir concerne une immobilisation, la comptabilisation est la suivante :

  • Crédit du compte 2.. (Fonction de l’immobilisation concernée par l’avoir)
  • Crédit compte 44562 « TVA déductible sur immobilisation »
  • Débit du compte 404 « Fournisseur d’immobilisation »

Comptabilisation d’un avoir à recevoir

En fin d’exercice des écritures comptables sont à réaliser notamment pour associer les charges aux exercices comptables concernés. Dans le cas où vous avez subi une déconvenue lors d’une commande et que vous allez de ce fait percevoir un avoir, si l’avoir est facturé sur l’exercice suivant une écriture comptable est à constater en fin d’exercice.

Il s’agit d’une écriture d’avoir à recevoir qui se matérialise par cette comptabilisation :

  • Crédit du compte 6.. (fonction de la charge concernée)
  • Crédit du compte 44586 « Taxes sur le chiffres d’affaires sur factures non parvenues »
  • Débit du compte 4098 « Avoir à recevoir »

Comptabilisation d’un avoir client

La encore l’avoir peut porter sur un produit ou une immobilisation. Attention ce n’est pas parce qu’un bien constitue une immobilisation chez le client qu’il constitue une immobilisation chez le fournisseur. Cela peut par exemple simplement une vente de marchandise pour le fournisseur. Et d’un autre côté pour le client ce bien peut procurer des avantages économiques sur plusieurs années et alors être considéré comme une immobilisation.

Comptabiliser un avoir portant sur un produit

La réalisation d’un avoir va venir amoindrir la somme dûe par le client. C’est pour cette raison que chez le fournisseur on va ccomptablement diminuer les produits.

  • Débit du compte 7.. (Fonction du bien vendu)
  • Débit du compte 44571 « TVA collectée »
  • Crédit du compte 411 « Client »

Comptabilisation d’un avoir portant sur une immobilisation chez le fournisseur

La situation est dans ce cas plus complexe. Il est nécessaire de connaître les raisons de la réalisation de l’avoir.

Dans un premier temps il est nécessaire d’annuler la cession d’immobilisation réalisée.

  • Débit du compte 775 « Produit de cession d’élément d’actif »
  • Débit du compte 44571 « TVA collectée »
  • Crédit du compte 411 « Client »

Comptabilisation d’un avoir à établir

Comme chez le client si en fin d’exercice comptable, nous avons connaissance qu’un avoir est à réaliser mais que celui ci a été effectuée sur l’exercice suivant, une écriture comptable doit être constatée.

  • Débit du compte 7.. (fonction du bien vendu)
  • Débit du compte 44587 « Taxes sur le chiffre d’affaires sur facture à établir »
  • Crédit du compte 4198 « Client avoir à établir »